Comment bien protéger son matelas ?

protéger son matelas

Si vous avez récemment acheté un matelas, vous pensez peut-être déjà à la manière de protéger votre investissement ; Comment profiter de sa respirabilité et de son confort tout en le protégeant des punaises de lit, des allergènes et des liquides ? Et si vous renversez quelque chose sur votre matelas, est ce que vous pouvez simplement enlever la tache en le nettoyant ? En effet, il est recommandé de protéger votre matelas au quotidien, on vous explique comment. 

La protection de votre matelas est aussi importante pour sa vie que la vôtre

La raison numéro un de protéger votre matelas est simple

Une alèse permet à votre matelas de durer plus longtemps. Comment ? C’est en empêchant l’humidité de pénétrer dans le matelas. Ceci est crucial, car l’humidité est l’une des principales causes de formation de moisissures et d’affaissement précoce. Il faut donc l’éviter si vous souhaitez conserver votre matelas le plus longtemps possible. Cependant, vous pourrez limiter la casse avec des matelas qui favorisent une ventilation maximale, comme les matelas en mousse.

Deuxième point qui raccourcira sa durée de vie

Le plan de couchage s’il n’est pas propre ça affectera la durée de vie de votre matelas. Un lit non protégé par une alèse sera le terrain de prédilection pour les acariens et la poussière qui s’y accumulera. Si vous êtes allergique à tout cela, il faut vous en méfier. L’inconfort des symptômes affectera grandement votre nuit. Cependant, si vous n’êtes pas allergique, ne pensez pas que vous êtes à l’abri des ennuis. Sans protection, votre lit sentira la mort c’est pas très attrayant pour vous et votre partenaire de lit. Ainsi, les allergies et les mauvaises odeurs causées par un lit non protégé vous donneront envie de changer de matelas..

Alèses : découvrez les différentes formes disponibles

Il existe trois formes différentes de surmatelas et de protège-matelas ::

Le « drap housse »

Ici, des bonnets remplacent les élastiques. Formant ainsi les coins de ce type de protège-matelas. Non seulement les côtés sont protégés, mais aussi le dessus du matelas..

La forme dite « plateau »

Cette alèse ou protège-matelas est conçue avec quatre élastiques servants à un maintien efficace. À savoir qu’elle se présente sous la forme d’un drap. En général, les côtés ne sont pas recouverts.

Couvertures intégrales

Ici, la housse encapsule complètement le matelas. Ce qui fait que tous les côtés du matelas seront protégés. Ce type de protège-matelas se ferme avec une fermeture éclair.

Chacune de ces formes a ses avantages et ses inconvénients. Utilisant le même matériau, il est évident que le protège-matelas supérieur permettra une meilleure circulation de l’air, car il ne recouvre que la surface de couchage. La position médiane intéressante qu’offre le type « drap-housse » permet non seulement de protéger les côtés, mais elle permet également de protéger la surface de couchage. Contrairement, la surface inférieure du matelas sera à l’air libre. Les élévateurs intégrés peuvent fournir le plus haut degré de protection, mais l’inconvénient est que l’effet de ventilation est médiocre.

Les différents matériaux qui peuvent constituer une alèse ou couvre-matelas

Tout d’abord, plus le poids du tissu augmente par pied carré, mieux il sera absorbé. Maintenant, concernant les matériaux eux-mêmes, il y a :

Éponge

Matière mixte constituée de polyester et de coton. Sa capacité d’absorption des liquides est grande tout en étant douce au toucher. Une ventilation optimale est également assurée par l’éponge, ce qui la rend en particulier adaptée à la saison estivale.

Toison

Il est tissé à partir de deux fils de coton pour donner aux alèses fabriquées à partir de cette matière une douceur et un toucher inégalés, tout en procurant un haut niveau de chaleur. Il est donc idéal pendant la saison froide.

Matériaux aux propriétés imperméables

Le surmatelas a un matériau supplémentaire aux propriétés hydrofuges qui peuvent être :

Chlorure de polyvinyle

C’est le PVC bien connu. Pourtant, il est peu utilisé car il offre une faible circulation d’air que le polyuréthane.

Jersey

Composé à 100 % de coton ou de polycoton (hybride de synthétique et de coton), c’est un tissu tricoté qui offre au surmatelas/protège-matelas une souplesse, une élasticité et une légèreté intéressantes. Pour les alèses en forme d’un drap-housse, ce matériau est très courant.

Latex

Issu de l’arbre hévéa, le latex est un matériau naturel qui a une douceur surprenante, tout en évacuant la chaleur efficacement. Cependant, les alèses qui le contiennent ne peuvent pas être lavées en machine, ce qui les rend plus difficiles à entretenir.

Polyuréthane

Il offre une ventilation plus optimale. De plus, il possède une légèreté et une grande souplesse. Et par rapport au PVC, il est moins bruyant.

Si certaines alèses ont été conçues pour lutter contre la prolifération des bactéries et des acariens, d’autres peuvent être conçues avec des matériaux non-allergènes. Par exemple, le coton biologique. Ainsi, selon le matériau utilisé, il sera important d’entretenir l’alèse ou surmatelas selon les recommandations précises du fabricant, notamment en matière de lavage. Sinon, vous risquez de l’endommager ou même de perdre ses propriétés d’origine. Donc soyez prudent.

Devriez-vous utiliser une alèse imperméable ?

Une alèse imperméable garantit que votre matelas reste durable et ne s’use pas. Les alèses imperméables sont constituées d’une couche synthétique telle que le vinyle qui agit comme une barrière entre le liquide renversé et votre surmatelas. De plus, ils empêchent les bactéries de se développer dans votre matelas ou surmatelas, car ils gardent le surmatelas sec.

Vous devriez utiliser une alèse imperméable, car elle protège non seulement votre surmatelas, mais elle vous permet également de dormir sur un lit sec en agissant comme une barrière entre l’humidité et votre lit.

Toutes les alèses ne sont pas imperméables. Elles sont également disponibles dans des matériaux ordinaires tels que le coton, qui n’est pas résistant à l’eau et absorbe l’humidité à la place. Certaines personnes préfèrent les alèses ordinaires, car elles sont plus respirantes que les premières, en raison des canaux d’air abondants. Elles sont également moins bruyantes que les alèses imperméables.

L’utilisation des alèses imperméables peut vous empêcher de faire face à l’odeur piquante que les liquides séchés peuvent laisser derrière eux. Elles offrent également une résistance aux taches permanentes. Pendant que vous choisissez une alèse imperméable, assurez-vous qu’elle est constituée de vinyle ou de matériau synthétique. En fait, il est conseillé de choisir une qui contient de vinyle.

Retournez votre matelas régulièrement

Mis à part l’utilisation d’une alèse, il est bon à savoir que tous les matelas ne nécessitent pas de retournement. Mais si le fabricant le conseille, vous devez retourner votre matelas et le faire tourner de bout en bout chaque semaine pendant les trois premiers mois, puis tous les trois ou quatre mois par la suite. Cela aidera les garnitures de rembourrage à s’installer plus uniformément.

Certains matelas, notamment en mousse à mémoire de forme ou avec surmatelas intégrés, ne doivent pas être retournés. Avec ceux-ci, vous devez toujours les faire pivoter régulièrement, d’autres auront même des poignées, pour faciliter la tâche.

Notez bien qu’il est interdit de rebondir sur le matelas. En effet, pour garder votre matelas au mieux de sa forme, ne vous asseyez pas régulièrement sur le bord du lit et ne laissez pas les enfants ou les animaux sauter dessus. Une pression excessive pourrait être exercée sur le matelas en lui faisant perdre son soutien plus tôt.

 

 

Quelques conseils avant de choisir sa taille de lit
Qu’est ce qu’un ensemble de literie de relaxation ?