Parure housse de couette : conseils pour choisir votre parure de lit.

Parure housse de couette

Les gens profitent de leur sommeil en moyenne pendant 7 à 8 heures par jour. Ainsi la chambre à coucher constitue l’un des endroits les plus importants d’un domicile. Sa décoration peut influencer vos sentiments, sa propreté vous évite des maladies et des allergies, et le confort qu’elle produit vous apaise. Tout ceci se résout en grande partie dans un meilleur choix de linge de lit. Couette en coton bio ou coton conventionnel ? En lin ou en soie ? Quelle dimension privilégier ? Alors que faire pour trouver la bonne parure de lit ?

Les critères pour choisir son linge de lit

Le nom « parures de lit » désigne l’ensemble des linges qui dessinent l’apparence du lit. Généralement, il est nommé comme parure de lit : les housses de couettes, les draps housses et les taies d’oreillers. Ainsi, la fonction primordiale de ces linges est de créer une atmosphère agréable dans la chambre, afin de faire de cette pièce un lieu d’apaisement et de repos. Plus encore, et d’une manière plus éminente, les linges de lit ont pour fin d’apporter une qualité de sommeil maximale. Pour en trouver des articles concrets, voir les produits dans ce site.

Ce moment de détente indispensable peut en effet être facilement détérioré. Et un mauvais choix de matière de draps ou de taies d’oreillers en constitue souvent une raison fréquente. Le premier critère de choix à prendre au sérieux est donc la matière du linge de lit. En effet, les matériaux synthétiques dont sont faits ces tissus peuvent contenir des allergènes. Il est souvent d’usage dans l’industrie textile de traiter le coton à l’aide de produits chimiques. Des fongicides sont massivement utilisés. Et en plus, la teinture est préconisée à l’aide de métaux lourds. À cause de ces produits, les peaux sensibles souffrent automatiquement d’irritation.

Ces phénomènes désagréables se présentent aussi, lorsque le lit devient un nid de microbes. Les bactéries et les acariens (araignées parasites microscopiques) se nourrissent des peaux mortes et des résidus de votre transpiration. Or, il arrive que la nuit, une personne puisse perdre jusqu’à plus de 1 litre d’eau. Si votre drap-housse n’est pas alors suffisamment respirant, alors cette transpiration va s’accumuler dans le linge. Ainsi, en quelques jours, votre lit se transforme en un désagréable nid de microbes. Alors, l’un des symptômes alarmants suivants pourra se produire :

  • Démangeaison des yeux
  • Irritation lors d’un éternuement
  • Irritations cutanées
  • Toux congestionnée

Le second critère est la dimension des linges de lit. Lorsque la couette est trop courte, elle va laisser vos pieds à découvert. Or, lorsqu’un gradient de température existe sur votre corps, les virus y pénètrent plus facilement. En plus, le niveau de confort diminue drastiquement. La solution consisterait à trouver des linges de lits avec des dimensions qui conviennent à votre matelas. La clé serait de laisser suffisamment de retombées sur les bords du lit. Ainsi, vous ne risquez pas de manquer de couverture durant votre sommeil, surtout si vous avez tendance à trop bouger.

Normalement, les fabricants de draps housses et de housses de couettes adoptent déjà une mesure standard. Par exemple, en cherchant sur le marché un drap pour un lit simple de 90 × 190 cm, le vendeur vous remet un produit de dimension 140 × 200 cm.

La couleur constitue aussi un critère à ne pas négliger durant votre choix de parure de lit. Elle affecte toute la décoration intérieure, et provoque même des effets sur le mental des visiteurs. Vous pouvez opter pour des couleurs unies de base (blanc, gris et bleu).

Mais il existe aussi des solutions avec des motifs imprimés. De ce fait, donnez-vous la possibilité de vivre dans une pièce unique au monde, entièrement personnalisée. Par exemple, pour la chambre de votre enfant, vous pouvez commander des linges de lits avec des images de héros de dessins animés. Source inépuisable d’émotion et de satisfaction, ces motifs bien choisis, plongés dans un bain de couleurs adaptées ne font que magnifier la chambre à coucher. Avec une couleur bleu marine qui reflète les eaux par exemple, plongez merveilleusement dans un océan de rêves.

Comment choisir les dimensions et les couleurs ?

Sur le marché, le matelas, les housses de couettes, les draps housses et les taies d’oreillers suivent des mesures standards. Ainsi, avant d’aller au magasin, il faut d’abord connaître les dimensions de votre lit. En règle générale, les draps housses et les housses de couette doivent avoir une largeur de 60 cm plus grande que celle du lit, et un surplus de longueur allant de 10 à 60 cm :

· Pour un lit simple de 90 × 190 cm, il faut un drap de 140 × 200 cm

· Pour un lit de 140 × 190 cm, il faut un drap de 200 × 200 cm

· Pour un lit de 160 × 200 cm, il faut un drap de 220 × 240 cm

· Pour un lit de 180 × 200 cm, il faut un drap de 240 × 260 cm.

Quant aux taies d’oreillers, vous avez le choix entre deux modèles. Un modèle dit « américain » et un modèle classé de « européen ». Le type américain est de forme rectangulaire avec une dimension de 50 × 70 cm. Et le modèle européen est carré avec un côté de 65 cm. Il arrive souvent que les lits n’aient pas été construits selon les mesures standards. Vous devez alors commander votre linge de lit de manière personnalisée.

Tout comme le choix des dimensions, la couleur de votre parure de lit doit être méticuleusement pensée. Il faut réussir à créer une touche d’originalité avec un style réussi. Cette prouesse s’obtient en sachant harmoniser des couleurs unies (blanc, gris et bleu) avec des couleurs associées (pastel, sable, marron, etc.) Et la proportion ainsi que la manière de les assembler déterminent une multitude de possibilités.

Le blanc est la couleur qui exprime la propreté. Une moindre tâche de saleté serait immédiatement détectée. Elle garantit donc une hygiène impeccable. Le blanc est aussi une couleur de pureté. Voilà pourquoi la robe de la jeune mariée est toujours blanche : elle exprime la pureté immaculée de la jeune femme. Il arrive de même que dans de nombreuses traditions occidentales, le lit de noce soit fait entièrement en blanc, car les mariés s’adonnent l’un à l’autre à un amour sincère et sans tache. Si vous voulez alors avoir une ambiance de propreté et de pureté, la meilleure façon est de sublimer votre lit avec des linges de lit en blanc. En plus, le blanc offre une sensation que le lit devient plus grand. Et en outre, il fait bien ressortir les couleurs qui y sont associées.

Le bleu est la couleur qui est liée à la nuit. Il crée donc dans l’imaginaire un désir de rêve et de sérénité. Souvent, cette couleur favorise l’inspiration, la création, la concentration, car dans la vie quotidienne, elle s’observe sur les eaux et le ciel. Elle se marie très bien avec le jaune ou le gris. Et associé à la couleur blanche, le bleu provoque un style marin.

Le gris a été dans le Moyen Âge le symbole de la connaissance et de la sagesse, le repos et le calme. Il se décline en plusieurs nuances : anthracite, rosé, perlé, etc. Dans l’art décoratif moderne, les spécialistes associent le gris avec le blanc pour créer un style moderne. Si telle est aussi votre ambition, atteignez-la en optant sur une combinaison à base de gris et de blanc sur vos linges de lits. Mais il faut éviter les excès de gris, car sinon votre chambre à coucher offrira une ère mélancolique.

Une matière de prédilection le coton

Le coton détient 50 % de la production textile mondiale. Il est issu de fleurs de cotonnier. Et il a séduit tant les stylistes que les consommateurs par ses propriétés intrinsèques :

  • Une bonne isolation thermique : le coton préserve bien la chaleur.
  • Durabilité à la chaleur : lavé ou repassé à haute température, le tissu ne se décroche pas.
  • Une grande absorption d’humidité : le coton parvient à absorber une quantité d’eau atteignant les 8,5 % de son poids.

Le coton existe en deux types : le coton conventionnel et le coton biologique. Le premier dérive d’un traitement chimique des fils de coton et le second en est dépourvu. Si le coton conventionnel utilise des ingrédients allergènes, le coton biologique n’en possède pas. Ainsi, les parures de lit confectionnées avec du coton bio sont des linges de lit écoresponsables. Mais la qualité du tissu de coton dépend de sa densité (fils par centimètre carré). Ainsi, vous avez un coton en toile renforcée (57 fils/cm2), la percale de coton (80 fils/cm2) et le satin de coton (120 fils/cm2). Plus la densité est élevée, plus la résistance est grande et plus la qualité du tissu est élevée.

En quoi le lin est-il un choix à ne pas négliger ?

Le lin est un tissu qui a été utilisé depuis des millénaires. Tiré des végétaux du même nom, son processus de fabrication a toujours été immaculé de traitements avec des produits chimiques. Ainsi, cette matière est 100 % écologique. Il permet alors de fabriquer des linges de lit bio.

Le lin est connu pour ses capacités respirantes et thermorégulatrices. Sa texture est telle qu’en hiver, le tissu préserve la chaleur, et en été elle effectue un transfert d’air qui fait garder la fraîcheur. Ainsi le lin est idéal pour toutes les saisons.

En plus, le lin est très résistant (plus résistant que le coton). Il conserve sa couleur, son éclat et son agréable toucher même après de multiples lavages. Et du fait du pectose qui forme le fil de lin, celle-ci se dissout au contact de l’eau et ainsi, le tissu acquiert plus de souplesse. Ainsi, le lin lavé devient de plus en plus doux au toucher.

Un autre avantage du lin se trouve également dans ses propriétés antibactériennes et antiacariennes. Ces bestioles microscopiques se fixent souvent dans les cotons. Mais la structure physiologique du lin les empêche de s’y agripper et de s’y accumuler. Ainsi, ce tissu est idéal aux peaux sensibles qui ne supportent pas ces microbes. Et pour couronner le tout, ce végétal utilisé comme matière de base des parures de lit a une vitesse de séchage très rapide et une qualité d’absorption élevée. Ainsi, sauf en défaut de lavage fréquent, votre linge de lit en lin ne peut devenir un nid de bactéries et d’acariens.

Autres matières utilisées pour fabriquer des linges de lit

Si le coton est adoré par son côté soyeux et doux et le lin conquiert les cœurs par ses propriétés thermorégulatrices, le mélange des deux fait bénéficier de ces deux avantages. Il existe en effet, un tissu appelé « métis » qui est confectionné à partir des tissus de coton mêlés à des tissus de lin. Le plus souvent, le coton occupe une proportion supérieure ou égale à 45 %.

Il y a également une technique d’origine asiatique qui consiste à fabriquer des housses de couettes et des draps housses à partir de bambou. Ce tissu se rétracte et devient lisse après chaque lavage. Il n’a donc pas besoin d’être repassé. Cependant, il est un peu fragile, car durant le lavage, la température ne doit surtout pas dépasser les 40 °C.

La soie constitue un tissu de luxe par excellence. Très enviée des célébrités, la soie a depuis longtemps été considérée comme la plus prestigieuse des tissus. Elle provient des vers à soie des muriers que les producteurs élèvent. Ainsi, le coût de fabrication de ce produit est très élevé. Si par exemple une couette en coton bio plafonne à 150 euros, celle en soie peut atteindre 1 050 euros. Comme pour le coton, la qualité d’un tissu en soie dépend de sa densité, appelée aussi momme, et mesurée en g/m2. Plus le tissu comporte davantage de mommes, plus il est de meilleure qualité et donc plus cher.

Mais si la soie fait partie des tissus haut de gamme, le microfibre polyester fait partie des entrées de gamme. Il s’agit d’un tissu purement synthétique fabriqué de toute pièce dans des usines textiles. Les parures de lit fait à partir de cette matière bénéficient de plusieurs avantages :

  • Séchage rapide
  • Ne nécessite pas de repassage
  • Respirations acceptables

Quels sont nos conseils d’entretien d’un drap housse ?
Où acheter du linge de maison de grande qualité ?